Chargement...

- La Ciselure -

  • - Antoine Legouy, Ciseleur Orfèvre, Meilleur Ouvrier de France et Maître Artisant d'Art -

La ciselure et l'orfèvrerie

Depuis les débuts de la métallurgie, l'homme a décoré le métal.
La fabrication et les techniques propres à l'Orfèvrerie et la Ciselure , sont restées pratiquement semblables de l'antiquité à l'époque contemporaine.
La Ciselure est l'ornementation du métal sous toutes ses formes, elle trouve son application dans :
- la fabrication du bronze d'art: statuaire ou de décor.
- l'Orfèvrerie appelée communément : "Art de la table".
- l'Orfèvrerie liturgique: Vases sacrés, Baptistères, Croix, tabernacles, chandeliers et reliquaires.
- la bijouterie.

Ce métier essentiellement manuel se pratique au moyen d'outils en acier, petits ciseaux émoussés, appelés ciselets qui ont donné le nom au métier.
Ces ciselets présentent une très grande variété de formes et de dimensions : traçoirs, planoirs, profiloirs, mats, clairs.
La Ciselure comporte des procédés différents selon qu'il s'applique au métal fondu ou en feuille :
⁃ La ciselure au repoussé : le ciseleur crée une forme en bas-relief ou en ronde-bosse à partir d'une feuille de métal. Il agit par déformation de cette feuille à l'aide de marteaux et de ses ciselets.
⁃ La ciselure en tracé matis : le ciselet devient le crayon du ciseleur, qui dessine sur la surface du métal un décor qui peut être réhaussé par des effets mats ou brillants selon les outils utilisés.
⁃ La ciselure sur pièce fondue : consiste à redonner toute la finesse et la précision d'une sculpture ou d'un élément de décor après sa coulée par le fondeur.
Le Ciseleur peut faire œuvre de création, de restauration ou de restitution d'éléments manquants. Dans tous les styles et de toutes les époques .

Antoine LEGOUY